Les Chroniques de Marion Pépin : épisode 2, les escaliers de la mort

Les Chroniques de Marion Pépin : épisode 2, les escaliers de la mort

Cinquième étage. Des bruits sourds. Réguliers. Boum. Boum. Boum. Boum. Semblables à un séisme. Le prof, assis sur sa chaise, attendant ses élèves, se mit à trembler. Il tourne son regard vers la porte qu’il avait laissée ouverte. Ça venait du couloir. Ça se rapprochait de plus en plus. Puis soudain, des souffles rauques. Terribles, effrayants. Il semblait qu’un monstre se dirigeait vers l’enseignant.

Ces respirations s’intercalaient entre deux bruits assourdissants. Le professeur tremblant de la tête aux pieds, se rendit comptes que ce vacarme n’était pas produit uniquement par un seul être d’origine inconnue, mais par plusieurs êtres. Un troupeau de monstres se rapprochait dangereusement de sa salle de classe. Il se redressa, déglutit et regarda, inquiet, le couloir. Le fracas résonnait et l’écho venait mugir à ses oreilles. Le souffle court, haletant, l’enseignant quitta sa chaise doucement. Il prit au passage le cahier d’appel et avança pas à pas vers l’entrée de la salle. Les bruits poursuivaient leur avancée.

Il dissimula le bas de son visage derrière le carnet qu’il tenait entre ses mains. Les longs soupirs rocailleux étaient désormais si proches que le professeur était certain que les bêtes se trouvaient à côté de sa salle. Lorsqu’il les vit, il écarquilla ses yeux, éberlué. Devant lui se tenait une trentaine d’élève morts-vivants, debout, face à lui. Les yeux vides, le visage livide, les lèvres bleues, la respiration sifflante, le front recouvert de sueur visqueuse, ils étaient semblables à des zombies. Il leur demanda, la voix tremblante : « quelle classe êtes vous ? ».
Les monstres lui répondirent, avec le peu de souffle qu’il leur restait « … La seconde ….A…. ». Alors, l’enseignant déglutit difficilement sa salive : « Je crois… que votre professeur vous attend en amphithéâtre … exceptionnellement… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *