La minute culture du prof Théo – 30 janvier 1933, Hitler Chancelier !

La minute culture du prof Théo – 30 janvier 1933, Hitler Chancelier !

Salut toi ! Tu désires en savoir plus en quelques minutes plutôt qu’en une heure de cours d’histoire/géo ? Tu souhaites impressionner tes amis et montrer à tes profs que tu en connais un rayon sur l’histoire du monde ? N’hésites plus et lis ces chroniques, elles sont faites pour toi !

La minute culture du prof Théo te propose des articles sur des événements qui ont fait l’histoire de notre monde ou sur des sujets d’actualité super importants (comme l’élection présidentielle ou la mort d’une personne importante).
Chaque date anniversaire d’un événement, un article !
J’espère que ces chroniques te satisferont et que tu apprendras de nouvelles choses car comme disait André Malraux : « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert ».

Voici donc la première chronique !

Hitler, devenu Chancelier

Aujourd’hui nous sommes le 30 janvier 2018. Il y a 85 ans, jour pour jour, le terrible Adolf Hitler est devenu chancelier (Premier ministre) allemand. Cette date, très importante de l’histoire, marque le début du cauchemar hitlérien. Un cauchemar qui ne se terminera que le 30 avril 1945, date de son suicide. Pendant près de 12 ans, cet homme a instauré un régime raciste et antisémite qui s’étendait dans de nombreux pays européens. Le 30 janvier 1933 est le point de départ d’une guerre qui a fait plus de 60 millions de morts.

Tu vas sûrement me dire Comment une chose pareille a-t-elle pu se produire ? Et bien, tout part de la situation de l’Allemagne suite à la Première Guerre mondiale : en 1933, le pays est en crise sur tous les domaines :

  • Économique : Le traité de Versailles impose à l’Allemagne des indemnités énormes : c’est la crise économique.
  • Militaire : Interdiction à l’Allemagne de reformer une armée.
  • Social : Les chômeurs se comptent par millions.

Face à cette vague de catastrophes sociales, le NSDAP (Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands), dirigé par Adolf Hitler, va tirer son épingle du jeu. Les Gouvernements qui se succèdent tombent les uns après les autres. Profitant des campagnes électorales, Hitler multiplie les discours pour dénoncer le Traité de Versailles, cause de la crise économique et de tous les problèmes et rejette également la faute sur les juifs.

Désespérés, les allemands se tournent soit vers les nazis soit vers les communistes et délaisse les traditionnels partis de gauche et de droite. En 1932, lors de violentes manifestations entre les nazis et les communistes, les allemands, ayant marre du désordre qui règne en Allemagne, votent massivement pour les nazis lors des élections législatives. Le NSDAP possède alors 230 députés. Le Président Hindenburg refuse toutefois de nommer Hitler Chancelier car il juge son parti intolérant et lui propose un ministère à la place, qu’il refuse. Cela a pour conséquence une coalition gouvernementale impossible et donc de nouvelles élections.

Hitler aux côtés du président Hindenburg

Lors de celles-ci, Hitler perd deux millions d’électeurs et 40 députés mais, Hindenburg, étant toujours dans l’impossibilité de former un gouvernement, cède le poste de Chancelier à Hitler. Nous sommes le 30 janvier 1933 et l’extrême droite raciste et antisémite allemande est désormais au pouvoir, prête à imposer sa vison de l’Allemagne et son règne dictatorial.
J’espère que cet article t’a plu et que tu as appris quelque chose. Ne pense pas avoir perdu ton temps, tu viens de te cultiver en quelques minutes seulement !

Théo Thivolle

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *