Qu’est-ce que Parcoursup ?

Qu’est-ce que Parcoursup ?

APB est désormais oublié et laisse place à son nouveau successeur, Parcoursup. Depuis le lundi 15 janvier, la possibilité de remplir ses vœux est enfin possible. Ce nouveau site est là pour pallier à de nombreux problèmes qui ont été rencontrés l’année dernière et qui ont laissé des centaines d’étudiants sans réponse jusqu’à la dernière semaine des vacances d’été, en partie à cause de secteurs parfois trop encombrés par le trop grand nombre d’élèves souhaitant aller en médecine, psychologie, STAPS ou droit.

Parcoursup arrive avec un nouveau programme également : tout au long de l’année, les élèves de terminale bénéficient de temps destinés à l’orientation, avec l’organisation de « semaines de l’orientation » ou par des visites ponctuelles d’anciens élèves ainsi que des professeurs en étude supérieures pour les renseigner sur leurs éventuelles études. La présence de deux professeurs principaux est également mise en place par le Ministère de l’éducation.

De plus, ces nouvelles modalités permettront de supprimer le tirage au sort dans certaines filières les plus sélectives et chargées, qui étaient alors en place et qui pouvaient s’avérer parfois injustes. Un examen des dossiers s’effectuera alors pour permettre à chacun d’être évalué à sa juste valeur. Par conséquent, il devrait permettre de réduire le taux d’échec présent en première année d’étude supérieure.

Contrairement à APB, qui proposait alors 24 vœux par élève, Parcoursup n’en offre aujourd’hui que 10. Seulement, des sous-catégories sont présentes pour permettre la sélection de plusieurs villes par type d’études. Les vœux étaient également hiérarchisés mais ne le sont plus aujourd’hui.

Fin mai, les lycéens reçoivent les réponses à leurs voeux au fur et à mesure. Dès qu’ils ont reçu deux réponses positives, les futurs étudiants doivent choisir entre les deux sans pour autant renoncer aux voeux en attente.

Une fois les résultats de Parcoursup reçus, seule l’obtention du Bac pourra influencer les choix en cas d’échec, par exemple.

Ce programme étant nouveau, il n’a encore jamais été utilisé. Les élèves de terminale de cette année le testent donc, ce qui permettra de juger de son bon fonctionnement.

Il ne manque plus qu’aux élèves à s’inscrire, une étape qui dure parfois plus de 20 minutes, et de commencer à entrer leur voeux !

Justine Bouscarel

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *