halloween, pumpkins, smiling

Les origines d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, nous fêtons Halloween. Les plus petits se déguisent pour aller chercher des bonbons et les plus âgés regardent des films d’horreur. Mais connaissez-vous réellement les origines de cette tradition ?

Tout commence il y a un peu plus de 2000 ans, chez les Celtes des îles britanniques. Pour les celtes, le 31 octobre marquait la fin de l’année et annonçait l’arrivée de l’hiver, souvent associé à la mort car très froid et rude.
Les Celtes pensaient qu’à cette date la frontière entre le monde des vivants et celle des morts était très floue et que les morts revenaient les hanter. C’est à cette occasion que les druides organisaient un grand feu de joie sacré en espérant avoir ainsi une belle année.
Durant cette fête appelée Samhain (qui fait référence à la fin de l’été) les personnes portaient des costumes faits de peaux d’animaux et offraient des friandises dans le but d’apaiser les esprits.
Au IXème siècle, lorsque les missionnaires chrétiens arrivent sur les iles britanniques, ils jugent plus pertinent d’intégrer les coutumes des Celtes à leurs pratiques, pour mieux les convertir. Ainsi la fête de la Toussaint, le 1er novembre, côtoie alors Samhain, qui sera par la suite nommé Halloween (Hallow – les saints et een de even – la veille, qui donne la veille des saints).
Dix siècles plus tard, l’Amérique connait une importante vague d’immigration d’irlandais et d’anglais. Par conséquent, les traditions britanniques sont introduites sur ce nouveau continent et deviennent par la suite très populaires.

Aujourd’hui Halloween est devenue une fête commerciale. En 2018 aux Etats-Unis, on comptait près de 9 milliards de dollars de dépense en lien avec Halloween. Toujours en 2018, les films d’horreur ont rapporté 752 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.