Voyage des 1HGGSP en Alsace-Lorraine: la confiserie Braquier

Après un long voyage en bus, les élèves de première spécialité HGGSP sont arrivés à Verdun, capitale de la dragée dans l’après-midi du lundi 18 octobre. C’est là-bas qu’ils ont eu la chance de découvrir la confiserie Braquier; fondée en 1783, elle est la plus vieille confiserie de France. C’est aussi la seule qui n’a pas industrialisé la confection des dragées. Ces dragées sont donc légèrement plus chères que celles de la concurrence car le produit est de meilleure qualité et qu’il nécessite, au minimum, une semaine de fabrication. Les dragées sont un produit noble et étaient très appréciées par Napoléon Bonaparte. La dragée est composée d’une amande et se conserve pendant 2 ans environ. De plus, les dragées Braquier sont disponibles dans de nombreux coloris. Une dragée très spéciale contenant de l’or est aussi fabriquée par la maison Braquier qui possède le monopole mondial sur ce produit qu’ils sont les seuls à produire. Pendant la Grande Guerre, Léon Braquier apportait des dragées aux soldats pour leur donner du réconfort.

La maison Braquier ne confectionne pas seulement des dragées mais aussi des Léontines -qui sont des amandes grillées enrobées de chocolat noir ou lait et saupoudrées de cacao- et de la pâte d’amande notamment. Parmi les produits phare de cette confiserie, on retrouve aussi l’obus en chocolat inventé par Léon Braquier vers 1866. Il s’agit d’une confiserie explosive qui renferme de nombreuses surprises, des dragées notamment.

par Charlotte Rioffray

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.