Voyage en Alsace-Lorraine : Fort de Hackenberg

Après avoir visité les champs de bataille de Verdun, la Citadelle souterraine, le Fort de Douaumont, ainsi que l’ossuaire et le cimetière militaire, les élèves et les professeurs ont eu la chance de découvrir un géant de la ligne Maginot : le Fort de Hackenberg.

Tout d’abord, un peu d’histoire s’impose ! La ligne Maginot — qui tire son nom du ministre de la Guerre, André Maginot — est une ligne de fortification construite par la France de 1928 à 1940 afin de se prémunir et d’empêcher une nouvelle invasion du territoire après la Première Guerre Mondiale. La ligne s’étendait alors du Nord de la France et longeait les frontières avec la Belgique, le Luxembourg l’Allemagne, la Suisse et l’Italie, pour se finir en Corse ; le Fort de Hackenberg en est l’un des plus gros ouvrages.

Le Fort de Hackenberg s’étend sur environ 80 hectares et 10 km de galeries souterraines. Sa construction débuta en 1930, dura 5 ans, et nécessita le travail jour et nuit de près de 2000 hommes. En fonctionnement, l’ouvrage pouvait accueillir plus de 1000 soldats. Il sera sous domination Allemande pendant plusieurs mois, jusqu’à sa libération en 1944 par l’armée US du général Patton lors de la bataille pour libérer la Moselle.

Galeries souterraines

C’est en compagnie d’un guide bénévole à l’humour décapant que les premières ont eu la chance de découvrir l’ouvrage. C’est d’abord à pied, et à travers les nombreuses galeries, que les élèves ont exploré cette véritable ville souterraine : magasins de munitions, cuisines, usine électrique et chambrées des soldats ; puis, c’est à bord d’un train électrique qui transportait autrefois les munitions, que le groupe a découvert les blocs de combats avec leurs pièces d’artillerie sous tourelle ou sous casemates. L’extérieur du fort conserve les stigmates des nombreuses attaques auxquelles le fort a dû faire face.

Bloc détruit du Fort

En bref, c’est entre découvertes historiques, humour décapant, bonne humeur, et un débat passionné entre un professeur et le guide, que les élèves sont partis à la découverte de ce monstre de la ligne Maginot !

par Romain PERIGLIONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.